SOLDES : JUSQU'A -50% !

SOLDES : jusqu'à -50% de remise !

Suivez-nous :
Mon compte

Comment bien porter son soutien-gorge grande taille ?

 

Pour Sans Complexe, être bien dans sa peau c’est être à l’aise dans ses vêtements et sa lingerie. Il est donc essentiel de bien choisir son soutien-gorge : la bonne taille et la bonne forme bien-sûr, mais aussi être sûre de bien le porter.
Suivez ces quelques conseils qui vous accompagneront dans vos essayages. 

 

I.     Connaître sa taille de soutien-gorge

Avant toute chose, assurez-vous de bien connaître votre taille de soutien-gorge !
Un rappel pas si anodin : saviez-vous que plus de 80% des femmes choisissent la mauvaise taille de soutien-gorge ?

Armez-vous d’un mètre ruban pour mesurer votre tour de dos et votre tour de poitrine. Vous pourrez en déduire votre taille et votre profondeur de bonnet.
Rassurez-vous, Sans Complexe vous accompagne pas à pas dans son guide des tailles.

 Vérifier sa taille de soutien-gorge Sans Complexe

 

II.    L’essayage de votre soutien-gorge : les points essentiels

Ça y est, vous avez fait votre shopping ? Rendez-vous en cabine d’essayage ou tranquillement dans votre chambre pour essayer vos dernières trouvailles et vous admirer devant la glace.
Et oui, nous allons passer en revue tous les points essentiels pour savoir si vous avez bien choisi votre soutien-gorge grande taille. 

 

a.    Bien mettre son soutien-gorge

Tout d’abord enfilez les bretelles puis agrafez votre soutien-gorge au moins serré. Vous entretiendrez la souplesse de vos épaules et vous éviterez de l’abimer en le tournant vers l’avant.

L’essentiel du maintien est assuré par le tour de dos et les bretelles. Il est important d’y prêter attention !
Vous devez vous sentir à l’aise, libre dans vos mouvements et maintenue.

Bien mettre son soutien-gorge Sans Complexe

 

Le tour de dos doit être bien ajusté et ne pas remonter. 
Pour savoir si c'est bien le cas, faites le test suivant : si vous pouvez glisser un doigt entre le soutien-gorge et votre peau, c’est qu’il est parfaitement réglé.

Si le tour de dos remonte alors il est trop large. S’il est trop petit, il marquera votre silhouette.

  

b.   Bien positionner sa poitrine dans son soutien-gorge

Positionner la poitrine 

Assurez-vous ensuite que votre poitrine est bien placée dans votre soutien-gorge. Pour cela penchez-vous vers l’avant de sorte que votre poitrine remplisse bien le bonnet. 
A l’aide de votre main opposée, positionnez votre sein vers le centre et maintenez en place l’armature avec l’autre main.

 

c.   Bien ajuster les bretelles

Il est inutile de trop serrer les bretelles de votre soutien-gorge.
Au contraire, des bretelles trop serrées vont marquer voire creuser vos épaules et faire remonter le dos.
Une bretelle justement tendue doit vous permettre de passer un doigt entre la bretelle et l’épaule sans problème.

 

Ajuster les bretelles 

 

Notez que la plupart des femmes n’ont pas les seins symétriques. Un réglage différent pour chaque bretelle est donc tout à fait normal.

Certaines d’entre nous peuvent avoir des épaules tombantes. Préférez alors un modèle classique ou emboitant dont les bretelles sont plus centrées.
Les soutiens-gorge balconnets ou corbeilles sont en effet à éviter car les bretelles sont plus excentrées.

Petite astuce : vous pourrez pallier ce problème en croisant vos bretelles avec un clip rapprocheur de bretelles, ce qui sera également utile pour des tops au dos croisés en été.

les soutiens-gorge dos croisé 

 

d.   Porter le bon bonnet

Pour s’assurer d’avoir choisi le bon bonnet, observez l’armature du soutien-gorge.

Porter le bon bonnet 

 

Celle-ci doit bien aller jusqu’à l’arrière du sein et l’entourer complètement. Si c’est le cas, votre bonnet englobera alors bien le sein.  

Une armature trop courte ne va pas suffisamment englober le sein au niveau de votre dessous de bras et causera une forme disgracieuse sur le côté de la poitrine. Nous vous conseillons alors de choisir une taille de bonnet supérieur.

Un bonnet adapté sera bien plaqué sur votre sein. Si la poitrine déborde, votre soutien-gorge est trop petit. S’il baille c’est qu’il vous faut une taille de bonnet inférieur (ex : un bonnet C au lieu d’un bonnet D).

Tournez-vous à présent et regardez-vous de profil : votre poitrine doit être bien maintenue et remontée.

 

e.   Un entre-bonnet bien placé

L’entre-bonnet correspond à la partie centrale du soutien-gorge qui doit être plaquée contre votre peau. Si vous pouvez passer un doigt en-dessous, votre soutien-gorge n’est pas à la bonne taille.

 

f.    Le confort de votre soutien-gorge

C’est le moment de vérifier si le soutien-gorge tient toutes ses promesses ...

Levez les bras, bougez : le soutien-gorge doit rester bien en place, ne pas vous couper et être confortable.

S’il se décale en bougeant et que votre poitrine n’est pas maintenue dans le bonnet, que vous devez le remettre en place, alors votre taille n’est pas la bonne. Choisissez une taille en-dessous de celle choisie.

 

III.   Une forme de soutien-gorge adaptée

Bien choisi, votre soutien-gorge grande taille deviendra votre allié du quotidien.

Robes, tops dos nu… variez vos tenues avec un soutien-gorge bandeau, galbez votre poitrine sous une chemise légère avec un soutien-gorge spacer à coques.
Le soutien-gorge classique à armatures s’adapte à tous les styles et vous assure un maintien et un confort parfait.

Pour avoir plus d’informations sur comment choisir sa forme de soutien-gorge , rendez-vous dans notre guide des formes.

 

Maintenant que vous savez tout sur le soutien-gorge, découvrez nos autres astuces sur la lingerie : comment bien choisir votre culotte et vos bas de lingerie selon votre morphologie mais aussi comment entretenir votre lingerie. Sans Complexe vous livre aussi ses conseils pour choisir votre maillot de bain grande taille selon votre silhouette.

Information
    ##CONTENT##